Fake news: Twitter invite ses utilisateurs à vérifier des déclarations de Trump

27 - 5 - 2020 0


Pour la première fois, un message du président américain Donald Trump a été accompagné par la mention "fact-check" sur Twitter.


Le président Trump a tweeté : "Il n'y a AUCUN moyen (ZERO !) que les bulletins de vote par correspondance soient moins que substantiellement frauduleux."


Twitter a apposé une étiquette d'avertissement sous le message et un tweet ultérieur dans le cadre de sa nouvelle politique sur les informations trompeuses.


M. Trump a répondu en tweetant à nouveau, déclarant que le géant des médias sociaux "étouffe complètement la liberté d'expression".

"Et en tant que président, je ne permettrai pas que cela se produise", a-t-il déclaré, accusant Twitter d'interférer dans l'élection présidentielle de 2020 aux États-Unis.


La notification de Twitter affiche un point d'exclamation bleu sous les tweets, suggérant aux lecteurs de "se renseigner sur les bulletins de vote par correspondance".

Brad Parscale, le directeur de campagne de M. Trump, a critiqué la décision de la société de médias sociaux.


"S'associer à des "vérificateurs de faits" biaisés est un écran de fumée pour donner une fausse crédibilité aux tactiques politiques évidentes de Twitter. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles nous avons retiré toute notre publicité de Twitter il y a des mois, et le parti pris politique évident est l'une d'entre elles", a tweeté M. Parscale.


Le lien de Twitter dirige les utilisateurs vers une page sur laquelle les affirmations de M. Trump concernant les bulletins de vote par correspondance sont décrites comme "non fondées".

Le réseau social cite des reportages sur la question faits par CNN, le Washington Post et d'autres médias.

Cette page est suivie d'une section "ce que vous devez savoir" où Twitter corrige ce qu'il dit être de fausses affirmations du président américain.


L'entreprise de médias sociaux s'était engagée à augmenter le nombre d'étiquettes d'avertissement sous les informations fausses ou trompeuses sur son site - mais elle a été lente à prendre des mesures contre le président américain.

Twitter a mis à jour sa politique a ce sujet au début de ce mois.



COMMENTAIRES

samedi 08 août 02:39:58

 
 
 
 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits rĂ©servĂ©s Site rĂ©alisĂ© par: Poptrafic