Nigeria : la police secourt plus de 300 garçons torturés et violés dans une école coranique

27 - 9 - 2019 0

La police de Kaduna, dans le nord du Nigeria, a découvert et secouru plus de 300 garçons de “nationalités différentes”, dont des mineurs, victimes de torture et de viols dans un centre d’enseignement islamique, a déclaré vendredi à l’AFP un porte-parole de la police.

Un raid mené jeudi soir dans une maison du quartier Rigasa a conduit à la découverte des éleves et étudiants vivant dans “des conditions inhumaines et dégradantes sous couvert de leur apprendre le Coran et de les redresser”, a expliqué le porte-parole de la police de l’Etat de Kaduna, Yakubu Sabo.

Le propriétaire de l‘établissement et ses six assistants ont été arrêtés, a-t-il précisé.

africanews.com


COMMENTAIRES

mercredi 01 avril 21:45:06

 
 
 
 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits réservés Site réalisé par: Poptrafic