Sensibilisation Ă  Conakry: des jeunes guinĂ©ens font de la lutte contre l’excision, leur cheval de bataille

8 - 10 - 2019 0


Lancée le 18 septembre 2019 à Conakry dans les cinq communes par le Club des jeunes filles leaders de Guinée en collaboration avec Guinée challenge, la campagne d’information et de sensibilisation pour l’abandon de l’excision intitulée « une femme, une image » a pris fin le vendredi 27 septembre dans la commune de Kaloum.

Sous l’appui technique et financier de l’UNFPA et la collaboration du ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, cette campagne de 10 jours qui vise à partager les informations et sensibiliser les populations des 5 communes de Conakry sur la question de l’excision a été une réussite totale confirme la Secrétaire du Club Kadiatou Konaté « Cette campagne nous a permis d’être en contact direct avec la population et d’échanger avec les différentes couches, notamment : les femmes, les enfants et les jeunes sur leur perception et leur position par rapport à l’excision. Ensuite essayer de les convaincre de la nécessité de son abandon : « Ce qui est sûr, nous sommes parvenus au moins à atteindre 80% de nos objectifs, même si nous sommes pas parvenus à convaincre à 100%, mais je pense qu’au fil du temps, on va pouvoir atteindre nos cibles. Vous n’êtes pas sans savoir que le problème de l’excision est un fléau en Guinée où 95% des femmes et des filles de 15 à 49 ans et 39% de 0 à 14 ans sont victimes » (EDS, 2018) indique-t-elle.

Malgré la réussite de l’évènement, des difficultés ont été signalées selon les organisateurs. « Quand on a commencé à parler de ce fléau dans les quartiers, on nous a insulté et traité de déracinés, mais on a résisté en adaptant la communication aux situations tout en mettant le focus sur l’importance d’abandonner cette pratique ancestrale. Aujourd’hui Dieu merci on a pu atteindre environ 25.000 personnes dans les cinq communes sur une prévision de 5.000 et je crois ça va aller plus que ça » précise Baye AïssatouFall, Administrateur Général de l’ONG Guinée Challenge et un des initiateurs du projet une ‘’femme, une image’’.

Cette initiative qui entre dans le cadre de la politique du gouvernement en matière de lutte contre les MFG est largement appréciée par le ministère de l’Action Sociale et de la Promotion Féminine et de l’Enfance.
« Nous avons beaucoup apprécié ce partenariat avec le club des jeunes filles en collaboration avec Guinée challenge, qui ont ajouté une touche de plus à la campagne traditionnelle avec des œuvres d’art graphique qu’ils utilisent pour des expressions par rapport au mariage d’enfants et aux mutilations génitales féminines/ excision » se réjouit Camara Souleymane point focal à MGF (mutilation génitale féminine), Direction Nationale du Genre et de l’Equité.

A noter que ette dernière journée de la campagne de sensibilisation « Une femme une image », a été marquée par la prestation de plusieurs artistes pour dire non à l’excision.

Aly Bangoura



COMMENTAIRES

samedi 08 août 02:29:40

 
 
 
 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits rĂ©servĂ©s Site rĂ©alisĂ© par: Poptrafic