Le MinistĂšre de l’Hydraulique et de l’assainissement et le RĂ©seau REGUIJEHA dans la perspective d’un partenariat

22 - 7 - 2020 0

Une délégation du Réseau guinéen des journalistes pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement (REGIJEHA) a été reçue en audience par la cheffe de Cabinet du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement le mercredi 22 juillet 2020, Mme Sano Mariama Camara qui avait à ses côtés Dr Seydou Dioubaté, conseiller principal du Ministre de l’hydraulique et de l’assainissement.


Cette rencontre se situe dans la perspective d’un partenariat entre les deux institutions. Il est revenu tout d’abord à M . Grégoire Ankou, trésorier du REGUIJEHA de préciser l’objet de la rencontre qui était « d’échanger sur les opportunités d’un partenariat fructueux entre le Ministère en charge de l’hydraulique et de l’assainissement et le REGUIJEHA »


Le Président du Réseau guinéen des journalistes pour l’Eau Potable, l’Hygiène et l’Assainissement, Abdourahamane Diallo a fait une brève présentation du réseau. Une présentation qui a porté essentiellement sur la genèse, les objectifs du réseau, les projets réalisés et ceux en cours, les difficultés et contraintes, les atouts, les défis et perspectives. Il dira en substance que « Le REGUIJEHA dont la mission est de promouvoir les bonnes pratiques dans l’accès à l’eau et à l’assainissement a l’expertise et la légitimité conférée par son action décennale dans ce secteur ». Il a indiqué que son réseau entend tout mettre en œuvre pour davantage influencer les politiques et les changements de comportement en s’appuyant sur l’équité, l’inclusion , la redevabilité et l’intégrité dans la gouvernance de l’eau et de l’assainissement .


A rappeler que le REGUIJEHA est une association de journalistes de la presse publique et privée agréée en 2011 par le Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation. Le REGUIJEHA est membre fondateur du Réseau ouest africain de journalistes WASH mis en place en 2011 à Accra au Ghana avec l’appui des ONG Wateraid et le Crepa devenu l’Agence Intergouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA). Notre réseau intervient dans la promotion de l’équité et de l’inclusion en matière d’accès à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement conformément aux engagements des chefs d’Etats ouest africains relatifs aux objectifs de développement durable (ODD).

En effet, il est établi qu’hormis le faible niveau d’accès aux services d’eau et d’assainissement par les communautés, l’accès limité à l’information représente un défi majeur quant à l’amélioration et au maintien de la fourniture des services. Pour pallier ce déficit, le REGUIJEHA s’est inscrit dans une dynamique novatrice afin d’influencer les changements de comportements, les politiques et surtout d’accroitre les financements dans ce secteur vital.



De son côté, la cheffe de Cabinet du ministère de l’Hydraulique, Mme Sano Mariama Camara a tout d’abord transmis le message de soutien de son ministre au REGUIJEHA. Elle a ensuite rassuré que le partenariat entre son ministère et le REGUIJEHA sera noué dans l’intérêt des communautés. Selon elle, « les professionnels des médias ont un rôle de catalyseur et de veille a jouer dans l’atteinte des ODD en matière d’accès universel à l’eau et à l’assainissement à l’horizon 2030 ».


La cheffe de Cabinet du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement a annoncé la mise en place par son département d’un programme d’assainissement intitulé « Festi-sain » et un journal télé d’assainissement. Une manière pour elle de démontrer une fois encore que la collaboration entre son département et ce réseau est nécessaire.


Pour sa part, le conseiller principal du ministre de l’Hydraulique, Dr Seydou Dioubaté a déclaré que son département a besoin de ce réseau. Car selon lui, « quelques soient les projets que ce ministère compte réaliser, il faut que les populations soient suffisamment informées et sensibilisées pour qu’elles adhèrent et participent activement ».


Au terme de l’audience, les deux parties ont convenu de la mise en place d’une feuille de route devant baliser leur partenariat en perspective.

Basény Sylla





COMMENTAIRES

samedi 08 août 04:06:07

 
 
 
 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits rĂ©servĂ©s Site rĂ©alisĂ© par: Poptrafic