Afrique : La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce et Afreximbank annoncent la signature d'un accord de 200 millions de dollars en faveur du secteur agricole africain

30 - 6 - 2020 0

Alors que la crise du COVID-19 a un impact sur les prix mondiaux des denrées alimentaires, cet accord de financement Mourabaha apporte un soutien essentiel à des milliers d'agriculteurs exportateurs de denrées alimentaires sur le continent

La Société internationale islamique de Financement du Commerce (ITFC), membre du Groupe de la Banque islamique de Développement (BID), a signé un accord de financement Mourabaha de 200 millions de dollars US avec la Banque africaine d'Import-Export (Afreximbank), une institution financière multilatérale créée par des gouvernements et des investisseurs institutionnels africains. L’ITFC et ses partenaires financiers ont alloué ces ressources pour soutenir les exportateurs africains, dans le but de soutenir le continent à faire face à certains impacts économiques de la pandémie.

Cet accord, qui témoigne de l'engagement et de la confiance durable de l'ITFC envers l’Afrique, permettra de financer l'exportation de denrées telles que les noix de cajou, le cacao, les graines de sésame et le maïs. Ce financement apportera ainsi un soutien essentiel au secteur agricole en faveur de près de 11 pays d'Afrique subsaharienne. Le secteur agricole en Afrique étant le principal employeur du continent et un moteur clé du développement des PME.

Commentant cet accord, M. Hani Salem Sonbol, Directeur Général de l'ITFC, a déclaré : “Le financement des exportations agricoles dans ces conditions économiques extrêmement difficiles constitue une bouée de sauvetage pour les exportateurs touchés par l'impact du COVID-19 sur le prix des produits de base. Des centaines de millions de personnes en Afrique dépendent de l'agriculture et la sécurité alimentaire de nombreux pays repose sur l'importation et l'exportation de denrées alimentaires. Nous remercions nos partenaires financiers d'avoir rejoint l'ITFC dans cette démarche et en particulier pour leur soutien sans faille en cette période de crise. Ce nouveau partenariat avec Afreximbank contribuera à soutenir les entreprises et les citoyens dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.”

L’Afrique est une région prioritaire pour l'ITFC depuis sa création en 2008, mandaté pour répondre aux besoins de développement et économiques des pays membres du continent. En 2019, l'ITFC a déboursé près de 2,38 milliards de dollars US pour aider la région à palier ses défis majeurs en matière de développement. Au total, depuis 2008 l'ITFC a déboursé près de 15,6 milliards de dollars US en faveur des pays membres de l'OCI de la région leur permettant d’être soutenus dans leur croissance économique, la création d’emplois et l’intégration dans les chaines de valeur des secteurs d'exportation clés que sont l'agriculture, l'énergie et l’industrie.

Il faut souligner que l'ITFC s'est associée à l'Afreximbank pour la première fois en en 2017 avec la signature d'un accord de 100 millions de dollars US dans le but de faciliter et de financer les exportations entre les pays africains et entre l'Afrique et le reste du monde. Afreximbank est également un partenaire stratégique du Programme des Ponts du Commerce Arabo-Africains (AATB) lancé par l'ITFC, un programme ayant pour mandat de renforcer l'intégration économique entre les régions africaine et arabe et de favoriser le développement des exportations des PME dans des secteurs prioritaires.


COMMENTAIRES

mercredi 05 août 02:07:48

 
 
 
 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits rĂ©servĂ©s Site rĂ©alisĂ© par: Poptrafic