Guinée : le PM Dr Bernard Goumou préside une table ronde sur la politique nationale industrielle

3 - 12 - 2022 0

Ce vendredi 2 décembre dans un réceptif hôtelier de Conakry, le ministère du commerce, de l’industrie, des petites et moyennes entreprises a tenu avec succès, une table ronde sur la Politique Nationale de Développement industrielle de la République de Guinée, en présence du premier ministre, Dr Bernard Goumou et des partenaires sectoriel.

Cette initiative a pour objectif principal d’aider les parties prenantes dans la chaine industrielle guinéenne, de s’approprier de la nouvelle politique industrielle afin d’assurer la dynamique d’engagement multipartites nécessaires à sa mise en œuvre pour impacter.
Selon la ministre Louopou Lamah, ministre de tutelle, cette nouvelle politique « permettra également une mise en œuvre facilitée de l’Accord de la ZLECAF par la promotion d’un secteur industriel compétitif, et servira de cadre de référence pour la coordination de l’action gouvernementale ».

Partenaire privilégiée de la Guinée, le représentant pays de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), Ansoumane Bérété a réitéré l’engagement de l’institution onusienne à continuer à accompagner la Guinée dans son élan de développement industriel. Il dira, dans ce sens, être convaincu qu’à la fin de ces travaux, la voie vers les prochaines étapes s’ouvrira notamment la mise en œuvre de cette politique nationale.


« Cette table ronde que l’ONUDI est enthousiaste de soutenir aux côtés de la ministre de l’industrie et des autres acteurs impliqués, consacre la place centrale et le rôle déterminant du secteur privé et des Partenaires Techniques et Financiers dans la formulation et la réalisation des objectifs de la nouvelle politique industrielle. Elle est la manifestation d’une démarche inclusive et participative de toutes les parties prenantes dont j’en suis persuadé, y verront nombre d’opportunités d’intensification et de qualification des initiatives visant le développement du commerce, de l’industrie et du secteur privé guinéen. Je formule le vœu qu’à l’issue des travaux de cette importante table ronde, s’ouvrira définitivement la voie vers les prochaines étapes de ce processus à savoir : la mise en œuvre de cette nouvelle politique qui passe par une forte appropriation par tous les acteurs impliqués, un processus programmatique conséquent et la mobilisation des partenariats et des ressources nécessaires à la réalisation des programmes, projets et actions prioritaires subséquentes », a-t-il lancé.

Pour sa part, le premier ministre Dr Bernard Goumou qui a présidé la cérémonie de lancement de cette table ronde, a affirmé que cette politique nationale constitue un document précieux pour l’atteinte des objectifs du département en lien avec la vision industrielle du CNRD.


« Les activités programmées vous permettront d’appréhender le processus de formulation et le document de politique, d’exprimer vos observations et vos suggestions sur le document et les perspectives de sa mise en œuvre, d’échanger avec les parties prenantes ayant des initiatives actuelles et futures qui entrent dans la mise en œuvre de la nouvelle politique et les activités qu’elles programment. C’est donc un document précieux obtenu grâce à la collaboration et l’appui de notre partenaire, l’ONUDI… Je voudrais vous réaffirmer ma volonté et la ferme volonté du président de la transition, son excellence le colonel Mamadi DOUMBOUYA ainsi que celle de mon gouvernement à soutenir cette nouvelle politique nationale de développement industriel de notre pays, dans le cadre de sa vulgarisation et de sa mise en œuvre », a-t-il dit.

Par ailleurs, il faut ajouter que la politique Nationale de Développement Industriel de la Guinée (PNDIG) est un document de 131 pages. Avant sa rédaction, un diagnostic du secteur a été fait. Ce diagnostic a révélé un manque d’orientation stratégique dans un premier temps et le manque d’une cohésion entre les politiques entreprises dans les deux phases qui consistaient à faire une consistante entre le régime socialiste et le régime libéral mais aussi le développement minier entrepris à partir des années 2017.

Ce document de 131 pages comprend un résumé explicatif du contexte qui tient compte du diagnostic qui a été posé en décembre 2021 ; une partie narrative qui tient compte des réalités de développement industriel de la République de Guinée de 1958 à 1984, de 1984 à 2009 et de 2010 à nos jours ; les perspectives ; les potentiels risques sur l’économie, la vision, les missions et les objectifs et les points faibles ainsi que les opportunités que la Guinée peut saisir vis à vis du reste du monde.


COMMENTAIRES

dimanche 29 janvier 03:17:43

 
 
 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits réservés Site réalisé par: Poptrafic