Lutte contre le terrorisme. Les membres de la coordination des jeunes cadres volontaires pour le futur, outillés sur le fléau...

10 - 10 - 2022 0

La mauvaise gouvernance, le blanchiment de capitaux et la lutte contre le terrorisme étaient au centre d’un atelier de formation organisé ce samedi, 08 Octobre 2022 à Conakry, par la Coordination des Jeunes Cadres Volontaires pour le futur, une organisation de la société civile afin d’outiller les jeunes guinéens dans la prévention contre ces fléaux. Ces derniers font ravage actuellement dans beaucoup de pays en Afrique. C'est le cas des mouvements de terrorisme et le blanchiment de capitaux enregistrés au nord du Mali voire dans les pays du sahel.
En tout cas, c'est de cela qu'indique Mr Naby Laye Soumah, Coordinateur des jeunes cadres volontaires pour le futur, qui a suivi une formation avec l'expertise France, à travers club humanitaire sans frontière sur ce fléau,
" L'objectif principal de cet atelier de formation sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, beaucoup d'acteurs de la société civile, présents dans la salle, avec la formation que j'ai suivi avec l'expertise France, à travers club humanitaire sans frontière, j'ai jugé nécessaire d'élargir cette formation à Conakry et à l’intérieur du pays’’
Quant au Président du club humanitaire sans frontière, Mr Diallo Cherif, un des formateurs , juriste consultant a expliqué aux participants que: " cette présente rencontre s'inscrit dans le cadre de suivi du projet de renforcement des capacités afin d'outiller des acteurs sociaux, notamment des organisations de la société, sur les questions de gouvernance financière et sur leur implication dans le cadre la lutte contre le blanchissement d'argent et le financement du terrorisme qui, de nos jours est devenu un phénomène très inquiétant dans nos sociétés".


COMMENTAIRES

dimanche 29 janvier 03:23:29

 
 
 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits réservés Site réalisé par: Poptrafic