GUINEE/Prochain Gouvernement : Dr Dansa Kourouma exhorte à la création d’un ministère de la Sécurité Alimentaire et de la nutrition.

28 - 12 - 2020 0

Le Président du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSCG), Dr Dansa Kourouma a demandé lors d’un meeting de sensibilisation sur la nutrition, la création d’un ‘’Ministère de la Sécurité alimentaire et Nutritionnelle’’ en dehors du Ministère de la Santé; a appris guinee33.com.


C’était ce samedi 26 décembre 2020 à l’esplanade du Stade du 28 Septembre que le Patron de la Société civile guinéenne a fait ce plaidoyer devant les représentants des cinq communes de Conakry, auprès des autorités politiques de la 4ème République pour selon lui permettre un changement dans la vie du bas peuple.


« Les gens pensent que la sécurité des personnes, c’est avoir des militaires dans les rues. Non ! La sécurité alimentaire et nutritionnelle, c’est la première sécurité d’un être humain. Pour avoir peur à un bandit, il faut que vous soyez en bonne santé, vous avez bien mangé. La vraie sécurité que le pays a besoin, c’est la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Donc, nous demandons au Chef de l’Etat, la création d’un ministère en charge de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, dans le prochain gouvernement, qu’il soit doté au moins 1, 5% du budget national »


Pour étayer son plaidoyer, Dr Dansa a donné l’exemple de l’ancien Président du Brésil, Dasilva Lula, qui est rentré dans l'histoire de son pays, pour avoir permis à sa population d’avoir accès à une alimentation journalière de qualité et de quantité aussi bien dans les foyers que dans les établissements scolaires.


« Si les enfants ne mangent pas bien, ils auront le retard dans leur croissance. Ils auront l’incapacité de concentration et un QI inférieur à la normale. De même, les femmes ne mangent pas bien en période de procréation, elles vont accoucher des enfants avec une faible croissance à la naissance » a précisé l’intervenant.

Grégoire ANKOU





COMMENTAIRES

Saturday 23 January 13:19:07

 
 
 
 

Montius nos tumore inusitato quodam et novo ut rebellis et maiestati recalcitrantes Augustae per haec quae strepit incusat iratus nimirum quod contumacem praefectum, quid rerum ordo postulat ignorare dissimulantem formidine tenus iusserim custodiri.

224 © Copyright 2018, Tous droits réservés Site réalisé par: Poptrafic